[PANACEE] : Une lettre arrive toujours à destinations

Coucou,

Aujourd’hui, je vais vous parler de la Panacée. C’est un centre de culture contemporaine qui se trouve à Montpellier. Depuis son ouverture en 2013, je m’y rends pour chaque exposition  !  J’aime beaucoup parce qu’on découvre toujours des œuvres décalées. En ce moment, l’exposition est « Une lettre arrive toujours à destinations « . Comme pour l’article sur le Visa pour l’image, je vais présenter quelques œuvres qui m’ont marquée.

titreexpo

billet
Mon billet

 

1 – 100 boots d’Eleanor Antin réalisée entre 1971 et 1973

100boots_EleanorAntin

Étant passionnée par la photographie, cette œuvre a  particulièrement retenu mon attention ! En plus le format carte postale est très original !

De 1971 à 1973, la photographe américaine Eleanor Antin a voyagé, avec 100 bottes, de la Californie à New York. Durant son périple, elle a photographié ces bottes non portées, qu’elle incluait dans des paysages.  Cela donne un aspect fantomatique à ses images, dans un contexte de guerre (guerre du Vietnam). Ses photographies ont été imprimées en cartes postales qui étaient envoyées à des artistes, galeristes, …

 

2 – Shhhh de Ben Kinmont réalisée en 2002-2003

shhhh1 shhhh2

Cette œuvre est bizarre au premier abord, mais l’histoire de la réalisation de l’œuvre m’a beaucoup plu ! 🙂

L’artiste a demandé à plusieurs familles de s’enfermer dans une pièce et de discuter d’un sujet de leur choix. Leur conversation restera privée. Chaque conversation est représentée par une feuille blanche plus ou moins grande en fonction de la durée ou de l’importance de celle-ci. Sur chaque feuille, le nom de la famille et la date de la conversation sont inscrits.

 

3 – Cinder Peak phone booth replica de Bettina Samson réalisée en 2008

cinderpeakphoneboothreplica

Ce qui m’a plu dans cette œuvre est l’histoire qu’elle raconte.

En 1990, un randonneur trouve par hasard une cabine téléphonique abandonnée dans le désert de Mojave. Celle-ci servait dans les années 50 pour les mineurs qui travaillaient à cet endroit. Le randonneur relève le numéro et le partage sur internet. Une communication se fait entre les personnes appelant ce numéro de chez eux et les touristes qui viennent voir cette cabine téléphonique en plein désert. Aujourd’hui elle n’existe plus. Cette œuvre représente cette histoire.

 

Il y aussi un atelier selfie, j’ai trouvé que c’était une super idée pour « animer » l’exposition ! 🙂 En échange d’une carte d’identité, une tablette vous est prêtée. Ensuite, il faut se prendre en photo devant une œuvre seul ou à plusieurs. Votre photo est imprimée au format carte postale avec une couleur de fond de votre choix ! Vous pouvez après la décorer et mettre l’adresse de la personne à qui vous souhaitez l’envoyer. Elle est affichée au mur le temps de l’exposition, et à la fin les cartes sont envoyées.

 

Cette exposition m’a beaucoup plu ! Je pense que c’est même ma préférée parmi toutes celles présentées à la Panacée !

 

Mais où est la Panacée ?

adressepanacee

(La visite de l’exposition est gratuite.)

 

Voilà ! N’hésitez pas à me dire si vous êtes déjà allés à la Panacée, pour quelle exposition…. Et si vous êtes allés voir « Une lettre arrive toujours à destinations », quelles sont vos œuvres préférées, … ?

A bientôt !

Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *