[SETE] : ImageSingulières 2016

Coucou,

J’espère que vous allez bien ! Dimanche dernier, je suis allée à Sète afin de voir les expositions photographiques du festival ImageSingulières. C’est la troisième année que je m’y rendais. Je n’avais jamais fait d’article à ce sujet car les deux dernières éditions ne m’avaient pas vraiment convaincue. Cette année, j’ai été agréablement surprise par le choix des photographes et l’organisation des espaces d’expositions.

imagesingulieres-1

Les années précédentes, on allait d’abord voir les expositions du centre ville de Sète, pour finir par le Chais des moulins et le Boulodrome. Souvent, les expositions intéressantes se trouvaient dans ces deux lieux. Mais, fatigués par notre journée de visite, on y passait peu de temps et on en profitait peu. Cette année, on a donc décidé de commencer par là !

A 10 h 30, nous sommes arrivés au Boulodromes pour nos premières visites. La médiatrice nous a fortement conseillé de regarder « La parade« , un conte documentaire post-industriel en photographie parlante, réalisé par Mehdi Ahoudig et Samuel Bollendorff. Pendant 45 minutes, on découvre 5 histoires de personnes vivant leurs passions héritées des traditions ouvrières du Nord de la France. J’ai vraiment beaucoup aimé suivre ces histoires avec Cloclo n°18, une majorette, les pigeons voyageurs et les autres. On peut voir des activités qui disparaissent peu à peu à travers le regard de passionnés.

imagesingulieres-2

On a ensuite regardé les photos exposées dans le Boulodrome.

imagesingulieres-3

Dans une autre salle du Boulodrome était présenté une exposition réalisée en partenariat avec le Festival International de la Photographie à Valparaíso. Deux photographes en résidence dans cette ville du Chili étaient exposés. J’ai beaucoup aimé, notamment les portraits qui semblaient en mouvement.

imagesingulieres-4 imagesingulieres-5

Comme pour Visa pour l’image, j’aime bien que les expositions soient dans des lieux rarement ouverts au public.

imagesingulieres-6 imagesingulieres-7

Après le Boulodrome, nous sommes allés au Chais des moulins. J’ai beaucoup aimé l’organisation de l’espace avec les containers. Les photographies d’Isabel Muñoz ont retenu mon attention avec ses magnifiques portraits. De plus, la projection des photos de Chema Madoz m’a plue énormément ! Elles sont humoristiques et étonnantes.

imagesingulieres-8

Le Chais des moulins rassemble des photographes espagnols.

imagesingulieres-9 imagesingulieres-10

On s’est ensuite rendu à la Maison de l’Image Documentaire. Au rez-de-chaussée, on trouve une série de Sébastien Van Malleghem sur les prisons belges que j’ai bien aimée.

imagesingulieres-11

Au premier étage, Rip Hopkins nous livre une série de portraits d’aristocrates belges. J’ai vraiment adoré ces photos décalées.

imagesingulieres-12 imagesingulieres-13

Pour finir, nous sommes allés au Centre Régional d’Art Contemporain Languedoc-Roussillon afin de découvrir l’Ukraine de Tchernobyl à la guerre. J’ai trouvé qu’il y avait de belles images, mais un manque de clarté dans l’organisation des photos.

imagesingulieres-14 imagesingulieres-15

Si cet article vous a donné envie d’y aller, dépêchez-vous ! Le huitième rendez-vous photographique finit demain.

Et vous, êtes-vous allés à ImageSingulières cette année ? Les années précédentes ?

A bientôt !

Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *