Archives de catégorie : en France

[GAILLAC] : Festival des lanternes 2018

Bonjour,

Entre Noël et le jour de l’an, j’ai profité de vacances pour partir en escapade. L’année dernière, j’ai passé une semaine à Londres. Cette année, j’avais envie de partir moins longtemps et moins loin. Mon choix s’est porté sur le Tarn car j’avais envie de me rendre au festival des lanternes de Gaillac.  Il s’agit de la deuxième édition qui a lieu du 1er décembre 2018 au 6 février 2019, tous les soirs de 18h à 23h. J’avais déjà eu envie d’y assister l’an dernier mais j’avais connu son existence au dernier moment.

Zigong, ville située dans la province chinoise du Sichuan, est le berceau du festival des lanternes. Depuis, ce festival s’est exporté dans plusieurs villes du monde, dont Gaillac, commune avec laquelle elle est jumelée. Dans un parc de quatre hectares de Gaillac, des artisans chinois sont venus plusieurs mois partager leur savoir-faire pour préparer cet événement.

Le parc est divisé en deux parties : les cités impériales de la route de la soie sous la dynastie Tang et le patrimoine et vignoble de Gaillac. On y trouve des food truck pour se restaurer et un marché artisanal. Une vidéo résumant le montage des lanternes est projetée, qui permet de se rendre compte de la quantité de travail qu’a demandé cette installation.

 

Grande arche à l’entrée du parc.

 

PARTIE 1 : Chine

En entrant, on longe une longue allée bordée de servantes royales et de  réverbères.

 

Bateau navigant sur la route de la soie maritime.

 

Rue traditionnelle de la dynastie Tang.

 

Pivoines du palais royal, symbole de richesse, de bonne augure et de prospérité.

 

Palais  royal de la dynastie Tan.

 

Fans et éventail.

 

Bianzhong, instrument à percussion en bronze.

 

Une des plus anciennes monnaie de Chine.

 

Réverbères du couloir du palais Tang.

 

Masques d’opéra du Sichua.

 

Éléphants faits par assemblage de porcelaine. Cette technique était utilisée pour le transport sur la route de la soie.

 

Pandas, emblème du Sichuan.

 

Qilins, animal de la mythologie chinoise.

 

Cerfs.

 

Ancienne route du thé.

 

Dragons légendaires.

 

 

PARTIE 2 : Gaillac et alentours.

Concertos de fontaines. L’eau jaillit au rythme de la musique.

 

Fleurs de safran.

 

Flamants roses.

 

Lotus.

 

Rugby.

 

Coq, emblème de la ville.

 

Vignobles.

 

Poteries de Montans et Giroussens.

 

 

 

Rhinocéros

 

Ce festival m’a beaucoup plu. Je n’avais jamais vu de lanternes de ce type et ai été frappée par leur beauté et impressionnées par la taille de certaines : par exemple, le palais royal mesure 75 m de long, 20 m de profondeur et 20 m de haut ! On se sent vraiment tout petit à côté.

 

Informations pratiques :

  • Billets

Attention, il est impossible d’acheter les billets à l’entrée du parc. Ils peuvent être achetés à certains points de vente du centre-ville ou sur Internet. Deux types de billets sont vendus : des billets non datés, utilisables le jour de votre choix, et des billets datés valables uniquement à la date prévue, moins chers,  à prendre jusqu’à 48 heures avant. Pour un adulte de plus de 18 ans, le billet non daté coûte 20 euros contre 16 euros pour un billet daté. Si vous réservez un hôtel, pensez à vous renseigner : mon hôtel à Albi proposait des billets moins chers, dont je n’ai pas profité puisque mon billet avait été pris en amont sur Internet…

  • Parkings

Des places de parking sont mises à disposition dans une zone commerciale, assez éloignée du centre-ville. Des navettes sont donc prévues pour faire la liaison avec le centre ville, mais attention ! Lorsque j’y suis allée en début de soirée, l’arrêt vers lequel je me suis dirigée était noir de monde. Au vu de la queue, j’ai décidé de m’y rendre à pied, et par chance, alors que je venais de commencer à marcher, j’ai rencontré un autre arrêt quasiment désert ! Un bus s’arrêtait quand je suis arrivée devant, que j’ai pris, ravie. Au retour, j’ai préféré rentrer à pied, plutôt qu’attendre debout sans bouger dans le froid.

 

J’espère que cet article, publié après une longue absence due à la fin de mes études et mon début dans la vie active, vous a plu !

A bientôt !

Marie

[LES ORRES] : Week-end ski

Coucou,

Du 22 au 24 février 2018, je me suis rendue aux Orres pour un week-end au ski. Depuis que je suis petite, chaque année, durant les vacances de février, nous allons skier pendant une semaine dans les Alpes. Cette année, nous n’avons pas fait une semaine complète mais deux jours de ski. Chaque année, nous aimons changer de station afin de découvrir un nouveau domaine skiable. Mais, il arrive que nos recherches de locations nous mènent plusieurs  fois au même endroit. Et c’est notamment le cas des Orres où je suis allée à quatre reprises.

Il y a 10 ans quasiment jour pour jour avec mon séjour de cette année, le 23 février 2008, j’avais 12 ans et j’allais aux Orres pour la première fois pour une semaine de ski. On logeait dans une résidence qui donnait accès à la piscine extérieure que l’on voit du front de neige. Quand je l’ai revu, ça m’a rappelé de bons souvenirs : lorsque l’on se baignait dans cette eau chaude, entourés de montagnes enneigées. On s’amusait à toucher la neige présente au bord du bassin.

 

Puis, j’y suis retournée pour une semaine l’année suivante, en 2009. Sur les pistes, cette année-là, il y avait un château-igloo. On pouvait entrer à l’intérieur et s’asseoir sur des sièges creusés dans la glace. Plusieurs fois, cette semaine-là, nous nous y étions arrêtés.On déchaussait, on traversait le château, puis on continuait la descente.

En 2012, j’y suis retournée pour la troisième fois. Sur les pistes, on croisait des sculptures sur neige et, sur la place du village, on pouvait voir un sculpteur de glace travailler. Je me souviens avoir fait en boucle le téléski Génépi. 

 

Jeudi 22 février, nous sommes partis le matin de Montpellier direction Les Orres. Nous avions loué pour deux nuits au Chalets de Bois Méan de Mona Lisa aux Orres 1800. Après avoir déchargé nos affaires de la voiture, nous sommes descendus aux Orres 1600 pour nous balader et faire des courses et avons assisté à un magnifique coucher de soleil.

Le lendemain (vendredi 23 février), nous avons passé la journée à skier. Le soir, juste avant d’aller profiter de la piscine de la résidence,  nous avons encore pu profiter d’un coucher de soleil depuis le balcon. 

Samedi matin, après avoir rendu les clés de l’appartement, nous avons fait 3 heures de ski, avant de prendre la route pour rentrer.

Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés au bord du lac de Serre-Ponçon pour pique-niquer. Ce lac artificiel a été créé par la construction d’un barrage. Lors de sa construction, le village de Savines a été submergé. Seule la chapelle, plus haute en altitude, a été épargnée. Le village a été déplacé au bord du lac et la commune de Savine-le-lac a été créée. J’ai l’impression qu’au fil des années, le niveau d’eau du lac baisse et la comparaison des photos de 2008 (première photo de l’article) et 2018 (photos qui suivent) le confirme.

La station des Orres nous a paru idéale pour passer un week-end depuis Montpellier puisque c’est la plus adaptée si on regarde le rapport domaine skiable (grandeur du domaine, qualité des pistes) / éloignement.

Avant de commencer l’écriture de cet article pour raconter mon week-end, j’ai eu envie de chercher mes photos de mes précédents passages aux Orres. En les voyant, des souvenir sont remontés et j’ai eu envie de faire ce petit historique. En tout cas, on peut dire que la station m’a vu grandir. J’y suis allée pour la première fois alors que j’étais au collège en classe de cinquième et j’y retourne cette année durant mon année de Master 2.

A bientôt !

Marie

[DOUCY – VALMOREL] : Premier jour de ski

Coucou,

J’espère que vous allez bien ! Aujourd’hui, je continue à vous parler de mes vacances de ski à Doucy.

Skier, j’adore ça ! Je n’en fais qu’une semaine par an, mais, chaque année, je l’attends avec impatience ! J’aime respirer l’air frais de la montagne, prendre de la vitesse sur les pistes… De plus, ce qui me plaît, c’est d’admirer les magnifiques paysages enneigés. Chaque année, je prends mon appareil photo sur les pistes une ou deux demi-journées. Dans cet article, je vous montre mes photos prises pour la première demi-journée de ski. C’était le moment où on découvrait le domaine skiable.

doucy-premier-jour-ski-1 doucy-premier-jour-ski-2 doucy-premier-jour-ski-3 doucy-premier-jour-ski-4 doucy-premier-jour-ski-5 doucy-premier-jour-ski-6

J’ai bien aimé les pistes de ski. Il y avait peu d’attente aux remontées mécaniques. A plusieurs endroits, il y avait deux téléskis parallèles qui partaient et arrivaient aux mêmes endroits. Avec ma sœur, on avait pris une petite habitude : chacune en prenait un et on pouvait discuter. Par contre, j’ai trouvé que les remontées mécaniques s’arrêtaient ou ralentissaient souvent. Peut-être est-ce dû au fait que c’est une station familiale avec beaucoup d’enfants débutants.

doucy-premier-jour-ski-7 doucy-premier-jour-ski-8 doucy-premier-jour-ski-9

A bientôt pour la suite !

Marie

Montpellier -> Doucy

Coucou,

J’espère que vous allez bien ! Alors que les beaux jours commencent à arriver, je vous parle enfin de ma semaine de vacances dans les Alpes. Samedi 20 février, nous sommes partis en direction de Doucy. Sur l’autoroute, alors que l’on commençait à s’ennuyer dans la voiture, des montagnes ont commencé à apparaître. On a d’abord vu la dent de Crolles en passant à Grenoble, puis bien d’autres sommets enneigés.

montpellier-doucy-1 montpellier-doucy-2 montpellier-doucy-3 montpellier-doucy-4

 

Arrivés à la station, nous l’avons visité en attendant les clés de notre appartement pour la semaine. Doucy est une petite station de ski familiale, pas loin de Valmorel. C’est la station Gulli. Beaucoup de familles avec des enfants en bas âges s’y rendent. De nombreuses animations sont proposées pour les petits et les grands. C’est sympa et calme. En ce qui concerne le ski, une seule remontée mécanique part de Doucy et nous emmène sur le domaine skiable. On peut se rendre à ski à Valmorel et Saint-François-Longchamp.

En arrivant à l’appartement, j’ai bu un thé en admirant la vue.

montpellier-doucy-8 montpellier-doucy-9 montpellier-doucy-5 montpellier-doucy-6 montpellier-doucy-7

 

La nuit, juste en bas de notre balcon, des guirlandes illuminaient la place.

montpellier-doucy-10

Et vous, connaissez-vous Doucy ? Y êtes-vous déjà allés ?

A bientôt !

Marie

[RISOUL] : Une semaine de ski

Coucou,

J’espère que vous allez bien ! Comme je vous avais dit dans mon article précédent et sur Twitter, on se retrouve aujourd’hui pour quelques photos de ma semaine de ski à Risoul, dans les Hautes-Alpes. Vous pouvez aussi retrouver d’autres photos postées le jour même sur Instagram.

Je sais que le froid de l’hiver et la neige semblent loin, étant donné le beau temps qu’il a fait aujourd’hui… Mais ces photos ont été prises il y a moins d’un mois, pendant ma semaine de vacances (du 14 au 21 février).

montagne

montagne2

risoul-nuages

lac-de-serre-ponçon-2
Lac de Serre-Ponçon
lac-de-serre-ponçon-1
Lac de Serre-Ponçon

 

Un jour, nous avons fait un arrêt à une aire de pique-nique qui se trouve à côté d’une bergerie. J’y ai pris des photos.

telesiege

bergerie

cheminee-bergerie

toit-bergerie

toit-neige

stalactites
Stalactites

 

risoul-vautours

 

Nous sommes plusieurs fois allés skier dans la station voisine, Vars.

risoul-vallon

vars
Vars

 

J’espère que cet article vous a plu ! N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires.

A bientôt !

Marie