[PRAGUE – JOUR 2 – Première partie] : La montée vers le château

Ahoj ! (« Salut » en tchèque)

J’espère que vous allez bien ! Aujourd’hui, je vous raconte ma journée du 15 juillet. C’est notre deuxième jour à Prague. Si vous avez raté le récit du premier jour :

Lire [PRAGUE – JOUR 1 – Matin] : Départ pour Prague et [PRAGUE – JOUR 1 – Après-midi] : le Pont Charles

Nous avons prévu d’aller au château et à la cathédrale Saint-Guy.

Pour s’y rendre, on passe tout d’abord par la rue Celetná.prague-Celetná-façade

On croise un magasin de marionnettes et on décide d’y entrer.prague-Celetná-marionnettes-1prague-Celetná-marionnettes-2

Il y a un manège de peluches que je décide de filmer :

On continue à marcher et on se retrouve sur la place de la Vieille-Ville (Staroměstské náměstí). On y trouve beaucoup d’artistes de rue.prague-place-de-la-vieille-ville-artiste-rue

De la place, on peut apercevoir l’Église de Notre-Dame de Týn (Chrám Matky Boží před Týnem).prague-Église-de-Notre-Dame-de-Týn

On va voir l’hôtel de ville. Sur sa façade se trouve une horloge astronomique. De 10  à 22 heures, aux heures fixes, une animation attire de nombreux curieux : deux fenêtres s’ouvrent et les 12 apôtres apparaissent un à un, le coq doré bat des ailes et le squelette (représentant la Mort) sonne la cloche. Je n’ai, ce jour-là, pas vu l’animation.prague-hôtel-de-ville-horloge-astronomique

A côté, on trouve l’office du tourisme prague-office-tourisme

et la maison à la minute (Dům U Minuty), où Franz Kafka a vécu. Les ornements sur la façade représentent des scènes bibliques et la vie à la Renaissance.prague-Dům-U-Minuty

On revient sur la place et on marche sur de magnifiques pavés noirs et blancs.prague-pavés

On passe devant l’Eglise Saint Nicolas (Chrám svatého Mikuláše).prague-Chrám-svatého-Mikuláše-1 prague-Chrám-svatého-Mikuláše-2

De la place fleurie où nous sommes, nous pouvons encore voir l’Église de Notre-Dame de Týn (Chrám Matky Boží před Týnem).prague-Église-de-Notre-Dame-de-Týn-2

On marche ensuite jusqu’à la Vltava, que l’on traverse. On va ensuite au bord de l’eau dans la rue Cihelná, d’où on peut admirer le Pont Charles prague-pont-charles-1 prague-pont-charles-2

et des cygnes.prague-cygne-1prague-cygne-2

On observe quelque temps cet homme en train de les nourrir. prague-cygnes

On continue notre balade par la rue U Lužického semináře. On découvre le parc Vojanovy sady, ainsi qu’une oeuvre faisant partie du projet d’expositions en plein air Sculpture Line. C’est Legs from water de Kurt Gebauer.prague-legs-from-water-kurt-gebauer

On sort du parc et on continue. On arrive ensuite sur une place. On voit une file d’attente devant une ruelle qui descend et on décide d’aller voir ce qu’il s’y trouve. On se dit qu’il y a sûrement une belle vue sur le Pont Charles d’en bas. Le passage est tellement petit, qu’un feu tricolore régule les montées et descentes. Arrivés en bas, nous nous faisons tous renvoyer. Il s’agit en fait de la terrasse d’un restaurant (le Čertovka). Ma mère et ma soeur ont eu l’occasion d’aller voir la vue et c’est, apparemment, très beau. Personnellement, je n’ai eu le temps de prendre que cette photo.prague-restaurant-Čertovka

On marche ensuite jusqu’à la rue Na Kampě, où, la veille, on avait vu une rambarde où les amoureux viennent y accrocher des cadenas.prague-Na-Kampě-1 prague-Na-Kampě-2-sous-pont-charles

On choisit ensuite un restaurant dans le Guide du Routard. En s’y rendant, on croise un combi Volkswagen. C’est mon rêve d’en avoir un et celui-ci est en excellent état !prague-Volkswagen-Combi

On mange à Konírna. Ma soeur et moi décidons de prendre un plat chacune et de le partager afin d’en goûter plusieurs. Nous choisissons une soupe : une goulache faite avec du boeuf, du paprika et des saucisses épicées, servie dans du pain et un plat végétarien : le risotto au sarrasin avec des légumes cuits à la vapeur, du parmesan et des feuilles de betteraves. Les deux plats sont délicieux ! Concernant les prix : la soupe coûte 185 couronnes tchèques, soit environ 6 euros 90 et le risotto est à 220 couronnes tchèques, soit environ 8 euros 20.prague-konirna-1 prague-konirna-2

Aux alentours du restaurant, on trouve de nombreuses ambassades, comme celle du Japon. On voit également passer quelques voitures d’ambassadeurs. prague-ambassade-japon

On va voir l’Église Notre-Dame-sous-la-Chaîne (Kostel Panny Marie pod řetězem).prague-église-Notre-Dame-sous-la-Chaîne

On revient au bout du Pont Charles et on avance dans la rue Mostecká. On se retrouve sur une place où l’on peut voir des tramways passer,prague-tramway

de jolies façades,prague-façade

et l’Église Saint-Nicolas de Malá Strana (Kostel sv. Mikuláše).prague-Église-Saint-Nicolas-de-Malá-Strana-1 prague-Église-Saint-Nicolas-de-Malá-Strana-2

On continue par la rue Nerudova. On croise l’Ambassade de Roumanie,prague-ambassade-roumanie-1 prague-ambassade-roumanie-2

avec ses magnifiques atlantes,prague-ambassade-roumanie-3

et celle d’Italie.prague-ambassade-italie-1 prague-ambassade-italie-2 prague-ambassade-italie-3

On passe ensuite devant le musée d’art contemporain Montanelli.musée-Montanelli-1

Juste à côté se trouve un passage avec un joli sol pavé.passage-vers-musée-Montanelli-2

On continue la montée vers le château.prague-montée-vers-château-1 prague-montée-vers-château-2

Cet article est désormais fini. Dans le prochain, je vous montrerai le château et la cathédrale Saint-Guy.

J’espère que ce voyage virtuel à Prague vous plaît ! N’hésitez pas à commenter l’article.

A bientôt pour la suite de mes aventures !

Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.