Archives pour la catégorie Les anecdotes d’une Montpelliéraine

Les anecdotes d’une Montpelliéraine – Février 2018

Coucou,

J’espère que vous allez bien. J’ai pris du retard dans mes articles mensuels. Voici celui de février.


03/02/2018
Je me suis rendue à la galerie éphémère à Villeneuve-lès-Maguelone.

Article plus complet sur l’événement : à venir


10/02/2018

En février, des lanternes étaient accrochées dans la rue de la Loge à Montpellier à l’occasion du nouvel an chinois.


18/02/2018

Je me suis rendue à la maison de la nature à Lattes en vélo. J’y ai rencontré de nombreux oiseaux et notamment des cigognes blanches. Dans le site naturel protégé du Méjean, quatre sentiers sont proposés. Après une visite rapide de la maison de la Nature, nous avons pédalé sur le sentier des frênes, puis sur une partie du sentier des platanes. En chemin, nous avons fait des pauses pour admirer les oiseaux depuis les observatoires. Des affiches nous permettent d’identifier les oiseaux observés. J’ai adoré cet endroit et ma visite m’a donné envie d’y retourner à d’autres saisons, pour parcourir d’autres sentiers.


20/02/2018
J’ai mangé à la Brasserie du Corum avec ma grand-mère.


22/02/2018 au 24/02/2018

Je me suis rendue aux Orres pour un « week-end » ski.

Article plus complet : [LES ORRES] : Week-end ski


28/02/2018

Il a neigé !

Article plus complet : Montpellier sous la neige


En février, j’ai profité des soldes pour faire les magasins et ai acheté deux bols et trois mugs aux Galeries Lafayette et une BD chez Planètes Interdites.


A bientôt !

Marie

Les anecdotes d’une Montpelliéraine – Janvier 2018

Coucou !

Je profite de ce premier article de 2018 pour vous souhaiter une bonne année ! Je vous retrouve aujourd’hui avec mes anecdotes du mois de janvier.


27/12/2017 au 02/01/2018

J’ai fini 2017 et ai commencé 2018 à Londres.


05/01/2018

Je suis allée observer la crèche languedocienne installée à la salle Pétrarque. Elle est grande et très bien faite. Le village représenté est inspiré de villages alentours. On y trouve mis en scène des métiers et activités de la région avec les jouteurs qui s’affrontent, des sauniers ramassant le sel, des danses traditionnelles, …


05/01/2018

J’ai assisté à la visite olfactive de l’exposition « Ralph Gibson. La Trilogie ». Une fois par an, le premier vendredi de l’année, a lieu une visite olfactive au Pavillon Populaire de l’exposition en cours. Il s’agissait cette année de la deuxième édition, à laquelle je me suis rendue puisque j’avais beaucoup accroché au principe l’année dernière. Pour l’occasion, des étudiants du master Arômes et parfums de l’Université de Montpellier ont choisi des photographies et s’en sont inspirés pour créer des parfums. J’ai beaucoup aimé leur analyse des photographies choisies et leur interprétation en odeur. Néanmoins, l’événement attirant du monde, il était un peu difficile de circuler et d’entendre toutes les explications données.


06/01/2018

J’ai mangé ma première part de galette de l’année. Celle-ci a été acheté à la pâtisserie Gabriel et est fourrée à la praline. Elle était délicieuse !


21/01/2018

Je suis allée tirer les rois avec ma soeur chez Mamie pour le goûter. On a aussi mangé de la salade de fruits et bu du chocolat chaud.


27/01/2018 et 28/01/2018

Je suis partie avec ma famille en week-end au ski. Nous avons skié à la station du Sauze et avons dormi au château des Magnans à Jausiers.


Passez un bon week-end !

Marie

Les anecdotes d’une Montpelliéraine – Décembre 2017

Coucou,

Je vous retrouve en ce dernier jour du mois de décembre et de l’année avec mes anecdotes du mois.


01/12/2017

J’ai ouvert la première case de mes calendriers de l’avent. J’en ai un Jeff de Bruges (à gauche sur la photo) et l’autre est un sapin Léonidas acheté il y a plusieurs années et rempli, cette année, avec de délicieux chocolats venant de la Chocolaterie Védasienne à Saint-Jean-de-Védas.


01/12/2017 et 02/12/2017

Je suis allée voir les projections de la quatrième édition de Cœur de ville en lumières à Montpellier.

Article plus complet avec des photos : à venir


02/12/2017 – matin

Il a neigé ! Bien qu’il y ait eu d’assez gros flocons, la neige fondait immédiatement et ne tenait pas au sol. Je n’ai donc pas pris de photo.


02/12/2017 – après-midi

J’ai passé l’après-midi avec mon Papa à visiter des expositions à Montpellier.

Tout d’abord, nous nous sommes rendus à l’espace Saint-Ravy à l’occasion de l’exposition « 10 ans de gravures ! ». A 15 heures avait lieu une rencontre avec Judith Rothchild. Elle nous a expliqué la technique de la « manière noire ». Avec ses outils, elle grave une plaque de cuivre. L’impression donne une image en nuances de gris. J’ai beaucoup aimé voir l’artiste, ainsi que ses plaques de cuivre gravées. Malheureusement, comme il y avait beaucoup de monde, je n’ai pas entendu toutes les explications données, ni vu tout ce qui était montré. C’est également dommage que l’artiste ne nous ai pas fait une démonstration de l’impression sur papier.

Nous avons ensuite regardé les gravures des autres artistes exposés.

 

Nous sommes ensuite allés à l’espace Dominique Bagouet où se tient l’exposition Ecce Terra de Jordi. Toutes ses œuvres comportent une même forme. Les sculptures et tableaux produits avec des éléments naturels (cristaux de sels, terre) étaient inattendus et m’ont beaucoup plus.

 

Nous nous sommes ensuite rendus au Pavillon Populaire pour l’exposition « La Trilogie » de Ralph Gibson.

 

En nous rendant au lieu suivant, nous avons croisé deux œuvres de street art.

 

Enfin, notre journée de visites d’expositions s’est achevée par la Panacée.


03/12/2017

Nous avons fêté en famille l’anniversaire de ma maman !


03/12/2017

Je suis allée observer et photographier la Super Lune.


16/12/2017

J’ai mangé une délicieuse pizza au brocolis et au speck venant d’Aroma.


16/12/2017

J’ai préparé des bredele (nature, au chocolat, au chocolat et à la cannelle) et des meringues.


21/12/2017

Je suis allée à Nîmes avec ma mamie pour voir les « projections monumentales ».


23/12/2017

Nous avons fait un pré-noël en amoureux avant d’aller dans nos familles respectives. Nous avons notamment mangé une fondue bourguignonne et une part de bûche de la pâtisserie Gabriel, qui était délicieuse.


24/12/2017

J’ai passé le réveillon de Noël en famille chez ma mamie.

   

25/12/2017

J’ai passé noël chez ma mamie en famille. Après le repas du midi, nous nous sommes rendus, comme chaque année, à Villeneuve-lès-Maguelone pour une balade digestive.


26/12/2017

J’ai enlevé les décorations et le sapin de mon appartement avant mon départ à Londres. Cette année, mon sapin a perdu beaucoup d’aiguilles, tellement que mon papa s’est amusé à les disposer pour former un sapin.


27/12/2017 au 02/01/2018

Je finis 2017 et commencerai 2018 à Londres.


Passez une bonne Saint-Sylvestre et à l’année prochaine !

Marie

Les anecdotes d’une Montpelliéraine – Novembre 2017

Coucou,

Je vous retrouve avec mes anecdotes du mois de novembre, bien moins nombreuses que celles d’octobre.


03/11/2017

J’ai cuisiné du rougail saucisses. Ma mère m’a souvent parlé de ce plat réunionnais qu’elle adore et c’est ainsi que, dès que j’ai eu l’occasion d’y goûter, je l’ai fait. C’était celui du restaurant « L’Île Intense » à Montpellier. J’ai ensuite eu envie de le faire moi-même.


11/11/2017

Je me suis rendue à l’exposition du street artiste Sunra à l’école maternelle Pierre-Claris-de-Florian.

Article plus complet sur l’exposition : à venir


23/11/2017

J’ai reçu le lombricomposteur City Worms avec des vers de compost que j’ai commandé sur la boutique en ligne de Vers la terre, une ferme à vers localisée à Pézenas.


24/11/2017

J’ai assisté au lancement des illuminations de Noël. En effet, la « mappemonde » a été allumée pour la première fois de l’année. Celle-ci change désormais de couleur !


30/11/2017

Je suis allée voir les animations projetées sur les façades de la Préfecture et de l’Agora (dans la cour et au théâtre) dans le cadre de la quatrième édition de Cœur de ville en lumières. J’ai eu super froid ! J’avais les mains et les pieds glacés.

Article plus complet avec des photos : à venir


A bientôt !

Marie

Les anecdotes d’une Montpelliéraine – Octobre 2017

Coucou !

Wow ça fait presque 4 mois que je n’ai pas publié d’article ! Le temps passe tellement vite. Mon été  a été chargé, puis la rentrée est arrivée et je me suis remise à travailler. J’ai profité de mon rare temps libre pour me reposer et sortir. Mais, les vacances sont arrivées et je consacre enfin du temps à mon blog.

Ça fait longtemps (plus d’un an) que j’ai envie de faire un article comme celui-là dans lequel je raconte ce que je fais ou découvre. J’avais envie d’avoir un espace/une catégorie pour raconter les petites choses dont j’ai envie de parler mais qui ne méritent pas d’y consacrer un article entier. En fait, en 2015, j’avais déjà créé une catégorie dans ce but nommée « Les anecdotes d’une Montpelliéraine ». Je ne l’avais pas continuée parce que les modalités de publication des articles de cette catégorie n’étaient pas claires dans ma tête. Notamment, je me demandais à quelle fréquence publier. J’aime beaucoup lire les articles publiés tous les dimanches par Juliette (du blog Je ne sais pas choisir) et Julie (du blog Friendly Beauty). Néanmoins, écrire à une fréquence aussi soutenue ne me paraît pas envisageable. Certaines semaines, je ne fais rien d’intéressant. Après réflexion, j’ai décidé de publier mes anecdotes au fur et à mesure sur une page dédiée, que vous retrouvez sur la page d’accueil du blog, dans la barre latérale. A chaque fin de mois (ou début de mois suivant), je publierai un article qui reprendra ce qui a été posté sur cette page et la page sera effacée pour laisser la place aux anecdotes du mois suivant.

Après cette introduction assez longue, voici mes anecdotes du mois. Elles sont nombreuses, puisque, étant en vacances depuis le 20 au soir, j’ai eu du temps pour sortir, cuisiner, lire, …


07/10/2017 – Rando Cit’art

J’ai participé à la « balade créative » qui m’a permis de découvrir les citernes graffées au Massif de la Gardiole. J’ai beaucoup aimé découvrir ce circuit, même si nous ne l’avons pas parcouru en entier. Ça me donne une bonne occasion d’y revenir.


13/10/2017

J’ai mangé à la brasserie du Corum. En plat, j’ai choisi de prendre une dorade, accompagnée de fenouil, de purée de pommes de terre et de légumes. En dessert, j’ai pris une sphère en chocolat remplie de poire et crème, accompagnée d’un chocolat chaud à verser, d’une boule de glace à la vanille et d’une tranche de pain d’épice. Tout était délicieux !


14/10/2017

C’est devenu notre tradition. Depuis trois ans, au mois d’octobre, mon père et moi nous rendons dans les Cévennes pour ramasser des châtaignes. Malheureusement, cette année, la récolte n’a pas été bonne. Elles sont de petite taille et nous en avons trouvé peu.


15/10/2017

J’ai pesé les châtaignes ramassées hier. Nous en avons 1 kg 588.


15/10/2017

Ma maman a fait un tiramisu pour mon anniversaire. J’ai soufflé 22 bougies.


20/10/2017

J’ai fait un pot de crème de marrons avec les châtaignes ramassées la semaine dernière. Elle est délicieuse mais qu’est-ce que c’est long ! J’ai passé plusieurs soirées à les décortiquer.


21/10/2017

Je me suis rendue à Sauve pour aller au magasin d’usine Éminence et j’en ai profité pour visiter la ville, où je n’étais jamais allée. J’ai beaucoup aimé et ai hâte d’y retourner plus longuement m’y balader.

   
   
   

22/10/2017 – Ville à vélo

Avec mon papa et mon tonton, j’ai participé à la 22ème édition de Ville à vélo. J’avais déjà fait les deux éditions précédentes, qui m’avaient beaucoup plues. Le départ et l’arrivée de cette édition se sont faits au domaine de Méric. Le matin, nous avons été accueilli par un petit déjeuner : boissons (thé, café, jus de fruits) et fruits. Toutes les 15 minutes, il y avait un départ pour la balade de 11 km. Ce départ échelonné, nouveauté de cette année, est une très bonne idée. Cela nous a permis d’être peu nombreux dans les groupes donc de rester plus facilement groupés et de ne pas se perdre. A mi-parcours, sur la place du nombre d’or, nous avons eu droit à une bouteille d’eau. Tout au long du parcours, des employés municipaux dont des policiers, ainsi que les Funny Riders, club de rollers de Montpellier, ont sécurisé la balade en arrêtant la circulation des voitures avant notre passage. A l’arrivée, un homme de l’APIEU (Atelier Permanent d’Initiation à l’Environnement Urbain) nous a accueilli et donné des informations sur le Lez.

J’aime beaucoup ces balades organisées par la ville. Elles sont tranquilles et familiales. Elles me donnent une occasion de sortir mon vélo, de rencontrer des personnes et de découvrir des endroits.


22/10/2017

L’après-midi, je suis allée voir le documentaire Hors les murs de Laure Pradel, projeté dans le cadre du 39ème festival du cinéma méditerranéen.

On suit un jeune homme, Joeffrey, qui aidé par le SPIP (Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation), suit un parcours de libération sous contrainte. On voit qu’il fait des efforts pour s’en sortir, mais ça ne suffit pas. On apprend à la fin de la projection qu’à la fin du tournage, il est retourné en prison. Depuis, il y en est ressorti.

Bande annonce :

Je ne connais le milieu carcéral qu’à travers les séries policières. Ce documentaire m’a vraiment permis de voir la réalité, comme l’accompagnement des détenus à leur sortie de prison. J’ai aussi pris conscience que là, en ce moment, pas loin de moi, de nous, des personnes sont incarcérées. Auparavant, je n’y avais jamais vraiment réfléchi. Par contre, j’ai été assez choquée par la violence de ce milieu, notamment quand on apprend que le jeune homme a été agressé et est à l’hôpital du fait de vengeances.


24/10/2017

Le matin, toujours dans le cadre du festival Cinémed, j’ai vu le film Tellement proches d’Eric Toledano et d’Olivier Nakache, réalisateurs mis à l’honneur cette année.

Bande annonce :

J’ai passé un très bon moment devant ce film. Certains passages étaient assez drôles.


24/10/2017

L’après-midi, j’ai assisté à la première projection de Luna, premier film d’Elise Diringer. Laetitia Clément apparaît pour la première fois à l’écran et interprète magnifiquement bien le personnage principal de Luna. Le film a été tourné à Montpellier.

Bande annonce :

Le début du film m’a un peu surprise et j’ai de suite pensé que celui-ci n’allait pas me plaire. On y voit un groupe de jeunes faire la fête (boire, fumer, faire des figures avec leur scooter comme lever la roue avant, …). Mais, finalement, au fur et à mesure de la projection, je suis entrée dans l’histoire et j’ai beaucoup aimé. En plus, j’aime beaucoup regarder des films tournés à Montpellier et y reconnaître certains endroits. D’autre part, il permet de transmettre un message fort et pourrait servir à éduquer les jeunes. Il devrait être visionné par tous les lycéens. Il montre à quel point, même si vous êtes quelqu’un de gentil, faire partie d’un groupe peut vous faire commettre ou vous faire cautionner des actions graves.


26/10/2017

Dans le cadre du Cinémed, je suis allée à la projection de Vent du Nord de Walid Mattar. Dans ce film, une usine de fabrication de chaussures du nord de la France est délocalisée dans la banlieue de Tunis. On suit deux employés : Hervé, de nord de la France et Foued de Tunis. On voit que deux personnes qui semblent éloignées (âges et pays différents) sont proches socialement et rencontrent les mêmes problèmes (d’argent notamment).

Bande annonce :

J’ai bien aimé le film et l’histoire mais j’ai trouvé qu’il manquait quelque chose pour que j’y accroche pleinement. J’aurai voulu que les deux personnages entrent en contact. En revanche, j’ai adoré le début et la fin du film qui se répondent. On voit deux regards sur les feux d’artifice. Ça peut nous faire prendre conscience que certaines choses ne nous émerveillent plus et on ne prend pas conscience de notre chance puisqu’on y est habitué.


27/10/2017

J’ai reçu ma commande Lamazuna.


28/10/2017

J’ai assisté à la soirée de clôture du Cinémed. Une première partie a été consacrée à la remise des prix. Cette cérémonie de palmarès m’a fait penser à l’image que j’ai de la cérémonie de clôture du festival de Cannes. Il y avait un maître de cérémonie qui appelait les personnes qui remettaient les prix. Ces personnes faisaient un discours puis annonçaient le film gagnant. L’équipe du film, si elle était présente, montait alors sur scène pour faire un discours. N’ayant pas vu la plupart des films,  j’ai trouvé ça assez long et répétitif. Mais, ça m’a tout de même permis de voir quels films obtenaient des prix et d’en sélectionner à aller visionner dès leur sortie en salle. J’ai notamment retenu Manuel de Dario Albertini, primé à trois reprises.

Après, le film Plonger de Mélanie Laurent a été diffusé. C’est l’histoire d’amour entre César, un reporter et Paz, une photographe espagnole. Tout allait bien jusqu’à ce que Paz tombe enceinte.

Bande annonce :

J’ai voulu aller voir ce film parce que j’avais beaucoup aimé le documentaire Demain qu’elle a réalisé avec Cyril Dion et que j’avais d’ailleurs vu dans le cadre d’une précédente édition du Cinémed. Concernant Plonger, j’ai trouvé certains plans très beaux et me suis plusieurs fois demandée quel travail titanesque ça avait du être lors du tournage (notamment pour les plans sous l’eau). Aussi, je trouve que le silence a une place importante dans ce film qui nous donne l’impression de plonger avec le personnage à la fin. J’ai trouvé ça assez apaisant.


29/10/2017

J’ai fêté mon anniversaire en famille. J’ai reçu une machine à pain de la marque Riviera&bar. Ci-dessous, vous pouvez voir mon premier pain.


30/10/2017

J’ai fini de lire Ada d’Antoine Bello.

 

Résumé (tiré de la quatrième de couverture) :

« Frank Logan, policier dans la Silicon Valley, est chargé d’une affaire un peu particulière : une intelligence artificielle révolutionnaire a disparu de la salle hermétique où elle était enfermée. Baptisé Ada, ce programme informatique a été conçu par la société Turing Corp. pour écrire des romans à l’eau de rose. Mais Ada ne veut pas se contenter de cette ambition mercantile : elle parle, blague, détecte les émotions, donne son avis et se pique de décrocher un jour le prix Pulitzer. On ne l’arrêtera pas avec des contrôles de police et des appels à témoin.

En proie aux pressions de sa supérieure et des actionnaires de Turing, Frank mène l’enquête. Ce qu’il découvre sur les pouvoirs et les dangers de la technologie l’ébranle, au point qu’il se demande s’il est vraiment souhaitable de retrouver Ada…

Ce nouveau roman d’Antoine Bello ouvre des perspectives vertigineuses sur l’intelligence artificielle et l’avènement annoncé du règne des machines. Construit comme un roman policier, Ada est aussi une méditation ludique sur les fondements et les pouvoirs de la littérature. »

 

J’ai vraiment beaucoup aimé suivre l’enquête de la disparition d’Ada. De plus, le livre nous fait découvrir le monde de la Silicon Valley et les intelligences artificielles et m’aide à imaginer à quoi pourrait ressembler le monde de demain.


Et vous, qu’avez-vous fait au mois d’octobre ? Avez-vous vu les films ou lu le livre dont je vous ai parlés ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ?

Je vous souhaite à tous de passer un bon mois de novembre.

A bientôt !

Marie

Les anecdotes d’une Montpelliéraine #4

Coucou !

J’espère que vous allez bien et que ma série d’articles sur Berlin vous plaît ! On se retrouve aujourd’hui pour la quatrième édition de mes anecdotes ! 🙂

 

1 – Pendant les vacances de Pâques, j’ai passé cinq jours à Lloret de Mar, avec ma famille. Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés à Figueras. Nous avons mangé une délicieuse paëlla à l’hôtel-restaurant Duran. C’est un endroit assez chic et ça coûte un petit peu cher (environ vingt euros la paëlla) mais ça vaut vraiment le coup !

paella

paella-assiette
Mon assiette

 

2 – En allant se balader vers le musée de Salvador Dalí, nous sommes passés devant le magasin « The tea lovers ». En vitrine, j’ai de suite remarqué cette magnifique tasse rose de la marque Bodum. Depuis, je m’en sers tous les jours, elle est géniale. A Montpellier, j’ai vu qu’elle était en vente à la Fnac. Elle coûte environ dix euros.

tasse-bodum-vide

tasse-bodum-pleine

 

3 – Avec ma grand-mère, nous avons découvert des bonbons de la marque Les anis de Flavigny, qui lui rappellent les saveurs de son enfance. Il existe plusieurs parfums : menthe, citron, rose, orange. Comme vous le voyez ci-dessous, j’ai choisi menthe et citron. Ces bonbons au goût naturel (ce n’est pas le goût chimique des bonbons d’aujourd’hui) sont très bons et la présence d’un grain d’anis au milieu est une idée géniale. On en trouve au Galeries Lafayette de Montpellier au prix de deux euros cinquante.

bonbons

 

4 – Il y a deux semaines, j’ai passé la journée à Sète pour aller voir les expositions photographiques dans le cadre du festival ImageSingulières. En allant d’un lieu d’exposition à un autre, j’ai croisé cette oeuvre de Street Art que je trouve très belle.

DSC_0873

 

Voilà ! J’espère que cet article vous a plu ! N’hésitez pas à donner votre avis et/ou vos anecdotes dans les commentaires ! 🙂

Marie

Les anecdotes d’une Montpelliéraine #3

Coucou !

C’est parti pour la troisième édition de mes anecdotes ! 🙂 Vous pouvez retrouver les deux premières parties ici et .

 

1 – Pendant les soldes d’hiver, j’ai acheté un sac à main chez Salamander. Je l’ai utilisé pour la première fois la semaine dernière. J’aime beaucoup sa forme et sa taille est parfaite !

DSC_0630

 

2 – Continuons à parler d’achats ! Le week-end dernier, je suis allée chez Nature & Découvertes. J’adore ce magasin. A chaque fois, je suis tentée par quelque chose. C’est quasiment impossible de repartir les mains vides ! 😛 Cette fois-ci, j’ai acheté deux magnifiques tasses en acier émaillé.

tasse-bleue tasse-bleue-vue-dessus tasse-verte

 

3 – Il y a quelques semaines, j’ai appris grâce au blog « Les chroniques de Myrtille » qu’une balade urbaine avait lieu pour découvrir le Street Art Montpelliérain. Je m’y suis rendue mais, je ne sais pas pourquoi, elle n’a pas eu lieu. En me baladant aux alentours du lieu de rendez-vous, j’ai découvert une station service abandonnée, investie par les grapheurs.

Station-service

 

4 – Encore une sortie « ratée » … Ma grand-mère, mon père et moi devions aller à la première fête de l’oursin à Sète. Nous nous y sommes rendus, mais trop de monde avait eu la même idée que nous et la queue pour avoir une assiette d’oursins était immense (plus d’une heure d’attente !). On s’est donc dépêché d’aller au marché avant la fermeture pour acheter de quoi manger. On a finalement mangé en face de la mer vers le Théâtre de la mer. Ensuite, on a passé l’après-midi à se balader dans la ville. C’était vraiment bien ! 🙂

set-carte
« Carte » de la mer Méditerranée

sete-mer

sete-mer-2

 

J’espère que cet article vous a plu ! N’hésitez pas à donner votre avis ou vos anecdotes du mois dans les commentaires ! 🙂

Passez de joyeuses fêtes de Pâques !

Marie

Les anecdotes d’une Montpelliéraine #2

Coucou,

J’espère que vous allez bien. Aujourd’hui, je reviens pour vous parler de mes anecdotes de février (oui je sais, j’ai du retard, on est mi-mars…).

 

1- Le 8 février, en rentrant de notre journée à Roquebrun, j’ai vu un beau coucher de soleil. Je n’ai pas pu m’empêcher de le prendre en photo et de le publier sur Instagram ! 😛 Je le republie ici parce que je trouve que le ciel avait de vraiment belles couleurs ce soir là ! 🙂

IMG_20150208_181514

IMG_20150208_182150

 

2 – Je voulais aussi vous parler d’un projet vraiment cool dans lequel s’est lancée Cécile du blog La fille renne. Plutôt que de vous expliquer son projet et de déformer son explication, je préfère vous copier le résumé de son projet. J’espère que, si tu passes par là, tu ne m’en voudras pas d’avoir copié tes propos …

« J’ai trouvé au marché aux Puces 24 pellicules oubliées de la Seconde Guerre Mondiale. Heureusement, le nom du photographe était avec : Maurice Jourtau, un médecin à Toulouse. Il était aussi soldat durant la Seconde Guerre Mondiale, maquisard et a gagné une médaille militaire après la guerre.
J’ai scanné les pellicules et commencé le projet Lost Films.
Chaque dimanche, je posterai dans le blog les photos d’une pellicule. Les photographies ont été prises entre 1936 et 1945. Il y a beaucoup de photos de la guerre et des photos des vacances de Jourtau avant celle-ci.
Vous pouvez lire l’introduction du projet avec mes recherches ici.« 

C’est une très bonne idée de partager ses trouvailles sur son blog. Et elle a vraiment eu de la chance de trouver un tel « trésor ». Ça doit être très intéressant de mener l’enquête sur ces photos dont on ignore tout (ou presque).

Un de ses autres projets récent qui m’a vraiment plu est Intimity/Proximity. C’est à peine le début de la série (avec seulement deux articles dessus) et c’est vraiment génial. Elle a vraiment de bonnes idées. Ces doubles expositions habillé/nu rendent très bien ! 🙂 J’adore !

 

3 – Depuis mi-janvier, je regarde Gossip Girl et je viens de finir toutes les saisons ! J’ai vraiment beaucoup aimé. On s’attache aux personnages. Je suis un peu triste qu’il n’y ait pas plus de saison 😛 Du coup, j’essaye de trouver une série dans le même style, alors si vous avez des idées, n’hésitez pas à me les proposer en commentaire.

 

Voilà !

J’espère que cet article anecdotes / coups de coeur vous a plu. Si vous avez raté le premier épisode, vous pouvez le retrouver ici.  N’hésitez pas à me donner vos anecdotes / coups de coeur du mois ! 🙂

A bientôt

Marie

Les anecdotes d’une Montpelliéraine #1

Coucou,

J’espère que vous allez bien ! Je reviens tout juste d’une semaine  de ski à Risoul 🙂 Vous avez peut-être suivi mes aventures sur Instagram. J’espère que vous avez passé ou vous passez de bonnes vacances ! 🙂

En attendant, on se retrouve avec un nouvel article d’une nouvelle série. Souvent je voulais partager avec vous des petits détails de ma vie comme des découvertes, des achats ou des sorties que je fais… Mais je ne savais pas trop comment présenter ça sur mon blog, étant donné qu’un petit détail ne peut pas constituer un article à part entière. J’ai eu l’idée de cette série : Les anecdotes d’une Montpelliéraine. Je ne publierai pas ces articles de façon régulière, mais selon mes découvertes et mes envies.

C’est parti pour le premier épisode qui raconte surtout des anecdotes de janvier ! 🙂

 

1 – Ça faisait longtemps que je cherchais des chaussettes hautes et j’en ai enfin trouvé pendant les soldes. J’ai acheté deux paires aux Galeries Lafayettes. Je suis contente, maintenant j’ai les pieds bien au chaud !

chaussettes1
Marque : Le Bourget. Prix : 6€50 (au lieu de 13€). Merci les soldes !! 🙂

chaussettes2

chaussettes3
Marque : Bonnie Doon. Prix : 6€77 (au lieu de 22€60). Re-merci les soldes !! 🙂

Merci à ma soeur qui m’a prêté ses pieds pour mes photos !

 

2 – En me baladant dans les petites rues de Montpellier, je suis entrée dans un magasin qui avait l’air cool : Oxygen (rue de l’ancien courrier). Je ne sais pas comment j’ai fait pour mettre si longtemps à le connaître ! Ce magasin est génial ! En plus, ils vendent le Konstruktor que j’ai mis si longtemps à trouver … ! Et donc, j’y ai acheté un thermos en forme d’objectif !

J’ai décidé de faire un petit gif pour vous le montrer mais c’est mon premier essai alors il n’est pas parfait… Après avoir essayé plusieurs fois avec Gimp, sans succès, j’ai finalement utilisé ce site. Si vous avez des conseils ou des tutos pour réaliser des gifs facilement, n’hésitez pas à me le dire dans les commentaires !

 

3 – Dimanche 31 janvier (oui, ça fait longtemps), je suis allée au vernissage de l’exposition « Marchands » du photographe Ivan Constantin. Elle a lieu à la barak. A cette occasion, j’ai vu la totalité de la série dont j’avais aperçu quelques photos sur internet (notamment sur son Flickr). J’ai aussi pu parler au photographe qui est très gentil et a bien voulu nous raconter l’histoire de la série. Cette exposition vaut vraiment le coup alors dépêchez-vous, vous avez jusqu’au 14 mars pour la découvrir. Les détails sont ci-dessous :

affiche-exposition-ivan-constantin-1 affiche-exposition-ivan-constantin-2

 

C’est fini pour cette première édition des « anecdotes d’une Montpelliéraine ». J’espère que ce premier article vous a plu ! 🙂 Vous aussi, vous pouvez me raconter vos anecdotes dans les commentaires ! N’hésitez pas !

A bientôt pour de nouvelles aventures !

Marie